Le dialogue social territorial ne vise en aucun cas une production normative supplétive aux autres niveaux de négociation. Il permet, par contre, de débattre, hors enjeu de finalisation quelconque, de thématiques relatives à la question du travail et à la manière dont celui-ci s’exerce sur une base territoriale. Il s’agit aussi d’un lieu distancié de l’entreprise où les contraintes des parties prenantes peuvent s’exprimer dans un espace sécurisé. Ce lieu peut convier des tiers, des « sachant » susceptibles d’apporter à la demande des partenaires sociaux des éclairages, des éléments de connaissance… Il peut permettre la réalisation d’expérimentations sous contrôle social impliquant un collectif d’acteurs et d’entreprises volontaires.

Pour lire la suite