CESE et CESER de précieux outils de dialogue dans la tourmente des critiques, l'état de santé économique de la France, le quadripartisme s'installe en région, l'éloge de l'enseignement de l'économie, la montée en puissance du chômage des séniors, l'argent de la formation professionnelle, les élections TPE se préparent, l'argent du foot, la pollution et son impact sur la dégradation de la santé, l'économie collaborative et sa récupération, des cars qui circulent à moitié vide dans l'attente de création d'emplois, la RTT ou le revenu de base ? la loi 1901 fête ses 115 ans, un ministère du futur, les fonds de pension dans la tourmente du Brexit, évaluation et Michel Rocard.

Les acteurs de l’insertion engagés dans un projet d’économie sociale et solidaire ont investi la question du développement durable comme une suite logique de leur intervention au bénéfice des publics éloignés de l’emploi. Ainsi, la question du développement durable est un sujet qu’ils mènent de concert avec les enjeux relatifs à l’insertion des publics à insérer.

L'impact de la RTT sur l'emploi, RTT ou revenu de subsistance ? L'état de la syndicalisation en France. L'importance de la couverture conventionnelle. Des inquiétudes des TPE avec le projet de loi travail. Le rapport au travail au sein de l'ESS. Les 7 visages du marché de l'emploi. Comment les compétences s'acquièrent en entreprise ? La dimension relationnelle dans les parcours de soin. Les discriminations à l'embauche, une étude du BIT. La réussite éducative : parent pauvre de la politique de la ville. Comment donner du sens au Compte Personnel d'Activité ? La fonction RH face à l'ubérisation de l'économie. Qui s'intéresse aux territoires zéro chômeur ? La transition écologique dans les quartiers populaires.

Le projet de loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs ne fait pas l'unanimité, nous sommes loin de l'ambition de sécurité sociale professionnelle et de la loi du 5 mars relative à la formation professionnelle, l'emploi et la démocratie sociale. L'économie sociale et solidaire investit l'économie circulaire et la transition énergétique. La durée de vie en bonne santé et les inégalités sociales. E-santé : des opportunités mais de sérieux doutes. L'inventeur du 3 % de déficit doute de son invention et l'OCDE appelle à la relance de la demande et des dépenses publiques.

Beaucoup de travaux pour penser la transition numérique. Des réflexions relatives à l'ubérisation de l'économie, à l'économie circulaire et à l'économie collaborative. L'impact de la digitalisation de l'économie sur la croissance. L'insertion par l'activité économique se mobilise autour des enjeux de la transition énergétique. L'économie sociale se mobilise pour l'emploi. Le plan fête ses 70 ans. Inégalités toujours bien présentes. La géographie de l'ascension sociale.  La Loi NOTRe et sa mise en place. La loi santé est votée. Des métiers qui recrutent. De l'usage des fonds européens en France. Où l'on reparle du revenu universel. Former 500 000 chômeurs : financement et finalités.

C’est dans ces moments effroyables, de réveil des plus douloureux, de gueule de bois des petits matins où Paris était une fête que la notion d’Etat envahit l’écran médiatique. On se rappelle alors qu’il y a encore des fonctionnaires qui ont fait le job, que la souveraineté de la République française peut être convoquée... que des moyens doivent être diligentés.
On se met même à vanter les mérites de notre modèle social, sociétal et ce, la larme à l’oeil quand on voit les monuments de villes capitales s’illuminer des couleurs de la République, la Marseillaise jouée au Metropolitan Opera NYC.

Et pourquoi pas un code de la route par automobiliste ! L’ordre public social avec sa production normative sur le champ de la question du travail semble mis à mal en l’espace de quelques mois. Attaqué de toute part et subissant une convergence d’assauts, y compris de lieux et de ressources inattendus : de Terra Nova, à Montaigne, en passant par les écrits d’un abolitionniste de la peine de mort ! Quelle mouche les a donc piqués ? S’agit-il d’un tir d’assaut groupé, orchestré, au risque d’évoquer la théorie du complot, ou de snappers isolés, francs tireurs s’attaquant à une proie semblant facile d’accès, déjà blessée ? En tous les cas, les joutes oratoires et les propos des experts patentés sont largement relayés par les media alléchés par un butin qu’elles s’imaginent bien gras. Tirant la petite phrase d’un rapport à peine effleuré, toujours hors de son contexte, et amusés à la seule idée que tout cela est bien trop complexe pour le vulgarus pecus que nous serions, convaincus à force de gavage, que le dégraissage serait l’unique solution.

Des chômeurs sur écoute, une dette qui compromet l'égalité territoriale, l'AFPA transformée en EPIC et membre de droit du SPE, le secteur de l'IAE fragilisé mais si le travail se négociait ?

En ce début d’année, le sens des mots, leur force et la manière dont ils peuvent être entendus, devraient nous conduire, plus que jamais, à la prudence et s’en remettre à un politiquement correct propice aux unions nationales. Or, les lendemains d’une journée particulière ne chantent plus l’air du bien commun et du vivre ensemble, que l’on découvre de jour en jour toujours des plus fragilisés.

Depuis plusieurs années, le champ de l’insertion sociale et professionnelle connaît d’importantes évolutions, induisant une élévation du niveau d’exigence des politiques publiques, mais également de la qualité des modes d’intervention et de coopération des différents acteurs – publics et associatifs –

​Ce numéro spécifique de la collection « Repères » consacré aux Ateliers Santé Ville, outils par excellence de l’articulation des politiques sectorielles (ici la politique santé) et de la politique de la ville (d’ailleurs, conviendrait-il de rajouter, des politiques conduites par les villes) se veut didactique en proposant aux lecteurs des repères éprouvés par les pratiques qui ont su se nouer ici ou là et rendre le projet des Ateliers Santé Ville porteur d’espoirs pour les populations fragilisées.

guide de l’évaluation interne à télécharger

Contact

  • Les vignes 26 400 PIEGROS-LA-CLASTRE
  • Téléphone : 04 75 40 04 05
  • Fax: 01 73 72 96 71
  • Contactez-nous
  • S.A.S. au capital de 25 000 Euros
  • RCS Romans : B 393 446 646
  • SIRET : 393 446 646 000 35
  • Code APE : 7022Z

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

A propos

Rhizome, société d’étude & de conseil a été créée en décembre 1993. Elle est également organisme de formation.