L’instruction N°DGEFP/DAT/2016/275 du 14 octobre 2016 relative à la mise en œuvre des dispositions des articles 6 et 7 de la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015 et de la plateforme Etat-Régions signée le 30 mars 2016 : une opportunité à saisir pour renforcer un dialogue à quatre voix.

Le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a organisé la troisième édition de la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (JITE) le 28 juin 2016. Cette journée valorise des démarches collectives innovantes pour créer et soutenir l’emploi et la compétitivité, portées par les acteurs des territoires.

Une quarantaine de porteurs d’initiatives et des personnalités emblématiques vous font partager leur vision et leur expérience.

De retour de séminaire

« Territoires zéro chômeur de longue durée »
30 Mars 2016 : Assemblée nationale, salle Victor Hugo. Organisation ATD Quart Monde, Secours Catholique, Le pacte civique, Emmaüs.
 
On n'a pas tout essayé face au chômage de longue durée !

De nombreux rapports ont été publiés sur la dernière période ayant pour objet d’éclairer le débat public autour de questions centrales telles que le travail, l’avenir de l’emploi… Un dernier rapport du CNNUM : « Travail, emploi, numérique. Les nouvelles trajectoires » apporte une toute récente contribution qui mérite une appropriation de la part des acteurs sociaux.
Alors que la situation de l’emploi ne cesse de se dégrader et que les différents travaux de nature prospectiviste ne sont guère encourageants si l’on passe notamment outre les effets de vieillissement de la population active, ne convient-il pas de s’interroger autrement sur les remèdes à apporter au bénéfice d’une inversion de courbe ? Mais l’enjeu sociétal peut-il porter « simplement » sur l’inversion d’une courbe ? Les différents rapports attestent -si toutes choses égales par ailleurs- d’un renforcement de la segmentation du marché du travail, un développement de l’emploi des services à la personnes, aujourd’hui peu qualifiés et d’emplois surqualifiés bien rémunérés, ayant pour corollaire une classe moyenne fortement menacée. Resterons-nous passifs à une évolution de la société retrouvant les chemins de la servitude au bénéfice d’une classe aisée qui seule bénéficiera de fruits de la richesse produite.

Une réforme du code du travail, une réforme territoriale dans la phase de mise en oeuvre, crise climatique, politique de l'emploi idéale ? Un programme de travail chargé pour les partenaires sociaux.
Des bars et des barbares.

Les espaces ruraux regardés sous un jour nouveau. Le CPF avec sa montée en charge. L'impact du CICE. L'ESS s'engage dans la transition énergétique. Les nouvelles formes d'emploi. Un bien être au travail très relatif au sein des collectivités territoriales. Une photographie du marché du travail. Les comparatifs du taux d'emploi dans l'espace européen...

A l’heure où l’ex-Ministre du Travail, Xavier Bertrand, tête de liste pour les régionales dans le Nord, veut suppléer Pôle emploi avec des rendez-vous individualisés au conseil régional pour les chômeurs et ou le représentant de la France pour le numérique, Gilles Babinet, souhaite que les start-up concurrencent Pôle emploi, il convient de remettre sur l’établi les fondements du service public afin d’anticiper, mais de manière sereine, ce qui peut advenir du SPE dans le cadre d’une politique publique qui gagnerait en ambition dans un Pays où le chômage s’installe durablement et mettant en péril notre modèle de cohésion sociale. Rappelons aussi que la loi NOTRe admet comme principe un SPE sous coordination de la région et ce, sans le concours de l’opérateur public, qui en tant qu’outil national, échapperait à cette construction... Un double service public risque de voir le jour... Mais l’enjeu n’est-il pas au contraire de mettre sous tension ce système afin qu’il ne rende définitivement l’âme ? A l’heure où certains craignent la perte de l’autorité de l’Etat...

La forme structurante de l’intervention publique s’est construite au milieu du XIX° siècle avec une approche plutôt régalienne. C’est ainsi que sur les sujets qui nous préoccupent, l’Etat s’est contenté d’une approche centrée sur les questions du travail en produisant un champ normatif et un corps d’inspecteurs en charge de vérifier l’effectivité de la Loi, faisant par voie de conséquence, de l’emploi, une question relevant de la prérogative des employeurs. L’Etat s’est donc désinvesti originellement de son rôle de régulation sur le marché du travail, laissant la main invisible à la manœuvre.

Contact

  • Les vignes 26 400 PIEGROS-LA-CLASTRE
  • Téléphone : 04 75 40 04 05
  • Fax: 01 73 72 96 71
  • Contactez-nous
  • S.A.S. au capital de 25 000 Euros
  • RCS Romans : B 393 446 646
  • SIRET : 393 446 646 000 35
  • Code APE : 7022Z

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

A propos

Rhizome, société d’étude & de conseil a été créée en décembre 1993. Elle est également organisme de formation.